Programme SAWA en Palestine

Nos actions

En Palestine, deux effets rendent la protection des femmes et des enfants particulièrement alarmante.

1) Le système patriarcal est très présent en Palestine, marqué par la concentration des pouvoirs des hommes dans la sphère publique et privée. 

2) Le conflit israélo-palestinien qui dure depuis plus de 60 ans, et qui a des effets dévastateurs sur la situation socioéconomique des habitants. 

Ceci implique que les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables, et leurs droits fondamentaux sans cesse remis en cause. Il est donc nécessaire de lutter contre les violences basées sur le genre, et ceci avec une approche multidimensionnelle, afin de changer les normes et les comportements de manière durable. 

Pour donner quelques exemples 

La participation des femmes à la vie active en Palestine est encore très inégale, avec un taux de participation de 21% contre 72% pour les hommes en 2019. Au niveau politique, pour la même année, les femmes représentaient seulement 11,3% des sièges au parlement national et 21,2 % dans les gouvernements locaux. 
Par ailleurs, l'UNICEF reporte que 89% des enfants ont été victimes de violences psychologiques et 74% victimes de violences physiques, à l'école et dans leur famille. 

Le programme

L'organisation SAWA est active en Palestine depuis 1968 en faveur des droits et de la protection des femmes en Palestine. A travers ce programme, SAWA et Surgir travaillent ensemble afin de proposer des ateliers de prévention de la violence basée sur le genre dans les écoles de Cisjordanie, dans trois localités : Bir Zeit, Dayr Abu Mashal et Beit Hanina. 

Nos activités

1) Programmes de sensibilisation des enfants de 10 à 18 ans, des parents et des professeurs sur les différentes formes de violences et leurs conséquences. 

2) La diffusion d'information pour permettre un meilleur accès des victimes de violences aux services d'urgence et de prise en charge existants. 

3) Activités de plaidoyer pour la mise en place de mesures de prévention des violences dans les écoles de Cisjordanie. 

jericho

La situation en 2020

1'200 élèves dont 800 filles ont été sensibilisés sur les différents types de violences et savent vers qui se tourner et quels services contacter dans de telles situations.
45 professeurs ont pu suivre des ateliers et être formés sur la détection de telles violences dans le cadre scolaire. 60 parents ont pu être sensibilisés aux violences dans le cadre familial et connaissent les services de protection existants. 

SURGIR

Avenue Louis-Ruchonnet 3,
1003 Lausanne
Suisse

Téléphone: 0041 21 311 27 31

Surgir © 2021 - Mentions Légales - réalisé par Rachel Demumieux