Nos combats

Violences basées sur le genre et violences sexuelles

Les violences peuvent prendre différentes formes (physiques, psychologiques, sexuelles, sociales, économiques, …). Les violences à l'égard des femmes, sont souvent perpétrées à leur égard pour la seule raison qu'elles sont femmes. Dans ce cas, on parle de violences basées sur le genre.

Les hommes peuvent également souffrir de violences basées sur le genre. Même si statistiquement c'est plus rare, il ne faut pas pour autant le négliger. Cependant, le genre ne se limite pas au fait d'être un homme ou une femme : une personne peut naître avec des caractéristiques féminines, mais s'identifier comme étant un homme, ou un homme et une femme en même temps, ou parfois ni un homme ni une femme. Les personnes LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et autres personnes qui ne correspondent pas à la norme hétérosexuelle ou aux catégories traditionnelles de genre, dites binaires) souffrent également de violences basées sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre (Conseil de l'Europe).

Violences liées à l'honneur

Ces situations dramatiques concernent majoritairement des femmes, qui sont violentées, voire tuées, parce qu’elles ne respectent pas les codes édictés par les hommes, parce qu’elles souhaitent pouvoir choisir leur conjoint·e, leur futur, aller à l’école, parce qu’elles ont été victimes de viol ou tout simplement parce que leur « pureté » a été remise en cause. Ces crimes sont pratiqués dans tous les milieux, quelle que soit l'origine, la religion ou le statut socioéconomique des personnes.

L'honneur de la famille

Le code de l'honneur est très dur : les femmes qui sont soupçonnées d'avoir dérogés aux codes n'ont aucune possibilité de se défendre. Pour les membres de leur famille, la seule solution acceptable consiste à rétablir l'honneur de la famille en les attaquant. (Amnesty International). Toutefois, le terme "de crime d'honneur" est controversé par les experts en matière de genre, car il ne peut y avoir d'honneur dans un meurtre. Certains militants insistent sur le fait de proposer des alternatives au terme "crime d'honneur" comme le terme plus générique de violences basées sur le genre. 

Nos moyens d'actions

Protection

La protection des femmes et des jeunes filles contre les violences basées sur le genre et les discriminations constituent la mission prioritaire de Surgir.  Nous pensons qu'il est essentiel de  permettre un meilleur accès aux services de protection, tels que les services juridiques et sociaux, les services d'urgence composés d'une Hotline disponible 24H sur 24H où des professionnels répondent aux victimes en toute confidentialité, et en mettant à disposition des femmes des Centre d'accueil où elles peuvent être en sécurité. 

banner_actions

Information 

Surgir met en place des campagnes de sensibilisation sur les thèmes des violences basées sur le genre, du harcèlement sexuel à l'école, de l'égalité des genres et d'autres thématiques similaires, à l'attention non seulement des femmes - étant les victimes les plus touchées - mais également des hommes, des familles et des communautés locales. La lutte contre les violences basées sur le genre passe par un changement des comportements et des mentalités. En bénéficiant sur statut Consultatif au Conseil Economique et Social de l'ONU (ECOSOC), Surgir fait également du plaidoyer et intervient à titre d'expert lors de Conférences et Réunions organisées par l'ONU.

priscilla-du-preez-nF8xhLMmg0c-unsplash

Formation

Ce n'est qu'en apprenant aux jeunes filles et aux garçons qu'ils ont la même valeur, que le changement pourra opérer. Tout un travail sur la thématique de l'égalité de genre, la déconstruction des masculinités et de la place de la femme dans la société est mené sur le terrain. 

Reconstruction

Il est primordial que les femmes victimes de violences basées sur le genre puissent trouver protection et assistance, mais également redevenir actrices de leur propre vie, reprendre confiance en elles, et se reconstruire.  Surgir permet aux femmes qui le souhaitent de s'adresser à professionnels pour un accompagnement juridique et psychosocial. Lorsque la sécurité ne peut pas être assurée dans leur pays d'origine, que leur vie est en danger et qu'il n'existe plus aucune solution, Surgir accompagne des personnes se trouvant dans des situations d'extrêmes urgences pour l'obtention d'un visa humanitaire pour la Suisse, afin de pouvoir se reconstruire dans un autre pays. 

banner_programmes

Soutenez nos programmes

Lutter contre les pratiques discriminatoires envers les femmes et les filles.

Sensibiliser contre les violences de genre dans les écoles.

Lutter contre les violences sexuelles dans les communautés arabes israéliennes.

Favoriser la reconstruction et l'intégration de victime de violences extrêmes.

SURGIR

Avenue Louis-Ruchonnet 3,
1003 Lausanne
Suisse

Téléphone: 0041 21 311 27 31

Surgir © 2021 - Mentions Légales - réalisé par Rachel Demumieux