SURGIR à l’ONU

Panel sur le crime d'honneur organisé avec le comité des ONGs sur le statut des femmes

 

La Fondation SURGIR est dotée depuis 2005 du statut consultatif spécial auprès du Conseil Economique et Social (ECOSOC) des Nations Unies à New York, Genève et Vienne.

Notre engagement auprès de l’ONU s’est accru en 2008 en devenant membre de la Conférence des ONGs onusiennes (CONGO).

Nos différents statuts nous permettent de prendre part aux activités de ces instances onusiennes. Nous participons et intervenons principalement aux assemblées et tables rondes dans le cadre du Conseils des droits de l’homme qui se réunit trois fois par année à Genève.

Il nous paraît essentiel d’agir au niveau international pour faire améliorer la situation des femmes dans le monde. C’est pourquoi notre engagement onusien représente un prolongement naturel de nos actions de sauvetages et de nos programmes sur le terrain. En effet, le cadre onusien permet de faire connaître les problématiques dont nous nous occupons et de faire pression au niveau international (au travers de résolutions par exemple) sur les pays concernés pour qu’ils agissent davantage afin d’améliorer le respect des droits des femmes.

Rappelons que l’émancipation des femmes se trouve dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU jusqu'en 2030, avec l’objectif suivant: «Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles».