Programme d'urgence pour les réfugiées syriennes et leurs enfants en Jordanie

FR

Durant l'été 2015, SURGIR a pu constater la nette augmentation des difficultés rencontrées par les réfugiées syriennes en Jordanie, en particulier sur les points suivants: les problèmes d'accès aux services de santé et aux services publics ainsi que le manque de ressources financières. Face à cette situation, SURGIR a décidé, début 2016, d'apporter une aide concrète et rapide aux femmes résidant dans les secteurs de Mafraq, Irbid et Al Dhleil.

  • Atelier de fabrication de savon: Les réfugiées syriennes manquent de tout et ont entrepris, avec l'aide de SURGIR, de fabriquer du savon. De nombreuses réfugiées possèdent déjà un savoir-faire important car c'est dans le Nord de la Syrie que les premiers savons dits "durs" ont été élaborés. Ces ateliers remplissent trois fonctions: permettre la résilience au moyen de la création, l'utilisation personnelle du savon ainsi qu'un modeste revenu avec la vente qui leur permettra d'acheter de la nourriture à leurs enfants.
  • Médicaments pour maladies chroniques et psychologiques: 40 femmes souffrant d'une maladie chronique ou psychologique grave bénéficient d'un traitement médical adapté.
  • Soins d'urgence pré- et postnataux: 20 jeunes mères ayant des besoins urgents bénéficient de soins pré- et postnataux.
  • Groupes de soutien psychologique: Les traumatismes de la guerre ont créé chez certaines femmes une grande détresse émotionnelle aggravée par les conditions de vie extrêmes, l'isolement et l’anxiété. L'organisation de groupes de soutien psychologique permet à 225 femmes de trouver du réconfort.
  • Transport: Afin d'améliorer la mobilité et l'accès aux services publiques et aux services de santé mis en place par des ONG internationales, 360 tickets de transport seront distribués.
  • Cartes prépayées pour téléphones portables: Le téléphone est un lien vital pour les réfugiées syriennes afin de rester en contact avec les femmes de leur communauté. 60 cartes prépayées seront offertes aux femmes qui n'en n'ont pas.