Jordanie : Appui juridique, social et psychologique aux femmes réfugiées syriennes et leurs enfants

Avec 50 CHF, vous participez au financement d'un atelier de fabrication de savons ou de parfums destiné aux réfugiées syriennes.     
FAITES UN DON !

Jordanie

Aujourd'hui en Jordanie, 85 % des réfugiés vivent en dehors des camps dans certains secteurs les plus pauvres du pays. En 2015, la plupart des réfugiés ont épuisé toutes leurs économies : 86 % vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de 68 JOD (env. CHF 90) par personne et par mois.

Parmi les réfugiés syriens en Jordanie, 23,5 % sont des femmes et près de 53 % sont des enfants, dont 18 % ont moins de cinq ans.

Les femmes syriennes réfugiées en Jordanie souffrent terriblement des effets de la guerre, en particulier les veuves et leurs enfants, ou celles qui ont été séparées de leur mari. La majorité d'entre elles n'ont pas de papiers d'identité (perdus ou volés pendant leur fuite), ce qui les empêche d'avoir accès à certaines prestations sociales, d'obtenir des rations alimentaires, d'inscrire leurs enfants à l'école, de se faire admettre à l'hôpital et d'accéder à l'emploi.

Dans ce contexte, les risques d'abus envers les femmes et les filles sans papiers sont démultipliés.

Le programme mis en place a pour objectif de fournir un appui juridique, social et psychologique aux femmes syriennes et leurs enfants réfugiés en Jordanie, à l'extérieur des camps gérés par le HCR, dans trois gouvernorats situés au nord d'Amman (Mafraq, Irbid et Ajloun). En leur procurant les documents nécessaires et en les soutenant dans leurs efforts pour accéder à certaines prestations sociales et médicales, obtenir des rations alimentaires, ou inscrire leurs enfants à l'école, ce programme leur permet de s'intégrer avec dignité dans la vie jordanienne.

  En 2015,

  • 537 femmes ont été sensibilisées et mises en garde contre les dangers du trafic d'êtres humains, du mariage précoce et de la prostitution, et informées de leurs droits et de leurs devoirs selon la loi jordanienne

  • 150 femmes ont bénéficié d'un appui juridique, social ou psychologique individualisé réparti en :
    Ecoute et conseils (125 cas) - Transfert vers services médicaux (30 cas) - Appui juridique (96 cas) - Conseils administratif et orientation vers d'autres structures (60 cas) - Informations en santé reproductive (125 cas).

  • 96 dossiers nécessitant un appui juridique ont été ouverts, regroupés en 5 situations distinctes :
    Etablissement d'un contrat de mariage (38 cas) - Etablissement d'un acte de divorce (15 cas) - Demande de pièces d'identité (17 cas) - Demande de certificats de naissance (26 cas) - Récupération de documents d'identité retenus au passage de la frontière entre la Syrie et la Jordanie (8 cas). 

 

Programme d’aide d’urgence pour les réfugiées syriennes

A la suite d'une mission de terrain effectuée en août 2015, et au vu des graves problèmes rencontrés par les réfugiées syriennes en Jordanie, la Fondation SURGIR a décidé de monter un programme d'aide d'urgence complémentaire, pour subvenir aux besoins essentiels et immédiats des femmes. 

Activités

  • Des ateliers de création de savons et parfums qui permettent à ces femmes d’utiliser leurs produits mais aussi de développer la vente pour un avoir un petit revenu supplémentaire
  • Des tickets de transport et de cartes prépayées pour se tenir informées et se rendre aux distributions organisées par les ONG 
  • Des soins d'urgence pré ou post-nataux et traitements médicaux pour celles atteintes de maladies chroniques
  • Un soutien psychologique, espace de parole, de partage et d'échange pour leur permettre de trouver du réconfort

 

 

 

Localisation des 3 sites d'implantation du programme : Mafraq, Irbid et Ajloun, au nord d'Amman

Localisation des 3 sites du programme : Mafraq, Irbid et Ajloun, au nord d'Amman